Vous êtes ici : Accueil Commune Ma commune Armoiries
Abeilles sur le toit ...

commune maya

Demande de documents

Télécharger gratuitement ces documents (Certificats de composition de ménage, de résidence principale, de nationalité belge, de vie, de cohabitation légale, de résidence en vue d'un mariage, de mode de sépulture et/ou rites, d'un électeur belge, extrait des registres) via le lien suivant :

http://www.ibz.rrn.fgov.be/fr/registre-national/mon-dossier/

 

Contactez-nous

Administration Communale de Manage 

Place Albert 1er,1 

7170 Manage 

Tél.: 064/51.82.11 

Fax.: 064/51.82.99 

info@manage-commune.be
 

 
 
 
 
 

Armoiries

Les Armoiries Manageoises

 

armoirie de manageNombreux sont nos concitoyens qui avouent leur perplexité devant l’image des armoiries de leur commune. Fort peu en connaissent la signification précise. Le sujet demanderait un très long développement et risquerait d’être très technique. La science héraldique en effet, possède non seulement un vocabulaire hors de portée du profane, mais aussi des règles strictes que seuls les initiés s’avèrent capables de manier avec compétence.
Nous ne nous risquerons pas dans cette voie hasardeuse et nous nous contenterons prudemment de considérations élémentaires certes, mais néanmoins suffisantes pour satisfaire le besoin d’information de tout un chacun1.
Avant la fusion des communes, cinq villages occupaient le territoire de l’entité. Historiquement du moins, puisqu’une pré-fusion avait déjà réuni administrativement Bellecourt et La Hestre au premier janvier 1971. De ces cinq unités, quatre possédaient leurs armoiries. Seule, celle de Manage en était dépourvue2. Dans la plupart des cas, les administrations communales s’inspirèrent des sceaux anciens pour définir leurs armes. Ainsi, les quatre villages concernés reprirent-ils les sceaux de familles seigneuriales dont elles dépendaient durant l’Ancien Régime.

Bellecourt appartenait à la famille du Roeulx, vassale des comtes du Hainaut. Traditionnellement, elle scelle ses actes des armes des comtes hennuyers. Le 26 juillet 1926, la commune reçut donc l’autorisation de porter sur son sceau, l’écu écartelé du Hainaut. La seigneurie principale de Bois d’Haine était également propriété des comtes du Hainaut. Néanmoins, c’est l’aigle impérial en vigueur sous Charles-Quint, qui fut adopté et confirmé par l’arrêté du 3 juillet 1925. Sur les armoiries de Fayt, figura la marque de la famille de Gongnies, sous la domination de laquelle le village se trouvait dès le XVème siècle. L’arrêté du 23 mars 1935 reconnut officiellement ce choix. La Hestre enfin, put porter le sceau des Montigny, prédécesseurs des Carondelet qui avaient hérité la seigneurie à la fin du XVIème siècle. L’arrêté royal du 8 avril 1929 sanctionna le fait3.

 

Le 30 juin 1977, le conseil communal de l’entité récemment constituée, requit l’autorisation de disposer de nouvelles armoiries. Sa proposition fut acceptée par le Conseil héraldique de la direction générale des Institutions régionales et locales. Le 16 novembre 1981, Manage fut parmi les premières communes wallonnes à disposer d’un nouveau sceau communal.

En voici la description complète:

" écartelé; au 1, écartelé au premier et au quatrième d’or au lion de sable, armé et lampassé de gueules, au deuxième et troisième, d’or au lion de gueules, armé et lampassé d’azur, qui est de Hainaut; au 2, burelé d’argent et d’azur de douze pièces qui est de Montigny; au 3, d’azur à la croix ancrée d’argent, qui est de Gongnies; au 4, d’or à l’aigle bicéphale éployée de sable, qui est de l’Empire4."
Chacun aura identifié, respectivement de haut en bas et de gauche à droite, les anciennes armes de Bellecourt, La Hestre, Fayt et Bois d’Haine.


Joseph STRALE.

 

  1. Cet article s’inspire largement des indications attribuées à M. Jacques Lefèbvre, historien, et contenues dans le journal Le Peuple du 11 janvier 1982.
  2. Rappelons une fois encore que Manage ne devint commune autonome qu’en 1880, année à partir de laquelle elle fut détachée de Seneffe.
  3. La plupart des diplômes attestant ces autorisations, sont actuellement encadrés dans la salle du Conseil de la maison communale.
  4. En héraldique, les couleurs se désignent suivant une terminologie particulière: gueule pour le rouge, or pour le jaune, sable pour le noir, azur pour le bleu. L'écartelé est le partage de l'écu en quatre quartiers égaux.
Actions sur le document