Aller au contenu. | Aller à la navigation

campagne pour sensibiliser aux violences et à la cyberviolence sexuelles
Sections
Vous êtes ici : Accueil News campagne pour sensibiliser aux violences et à la cyberviolence sexuelles
Abeilles sur le toit ...

commune maya

Demande de documents

Télécharger gratuitement ces documents (Certificats de composition de ménage, de résidence principale, de nationalité belge, de vie, de cohabitation légale, de résidence en vue d'un mariage, de mode de sépulture et/ou rites, d'un électeur belge, extrait des registres) via le lien suivant :

http://www.ibz.rrn.fgov.be/fr/registre-national/mon-dossier/

 

Contactez-nous

Administration Communale de Manage 

Place Albert 1er,1 

7170 Manage 

Tél.: 064/51.82.11 

Fax.: 064/51.82.99 

info@manage-commune.be
 

 
 
 
 
 

campagne pour sensibiliser aux violences et à la cyberviolence sexuelles

17 % des jeunes sont victimes de cyber-violence et de violences sexuelles dans leur couple

1 fille sur 10 subit des violences sexuelles dans sa relation amoureuse

1 femme sur 6 a déjà subi 1 viol dans son couple

A l’approche de la Saint Valentin, la Wallonie, la Fédération Wallonie Bruxelles et la COCOF relancent la campagne de lutte contre les violences sexuelles dans les couples de jeunes et jeunes adultes.

 

Cyberviolence à caractère sexuel ou sexiste, rapport sexuel non consenti, viol, … « #ARRÊTE c’est de la violence » se décline en 4 spots web, un spot TV, des affiches et stickers.

Jeunes ou moins jeunes, la majorité des victimes n’ose pas en parler ou demander de l’aide. De même, il peut parfois être difficile de détecter les signes de violence dans une relation amoureuse.

 

Le site de la campagne www.arrete.be aide les jeunes à détecter les formes d’agressions sexuelles et les informe des relais en cas de violences sexuelles. Un système de chat est également proposé.

 

BESOIN D’AIDE ?

Vous éprouvez le besoin de parler ? Vous vous posez des questions sur ce que vous vivez ou avez vécu ? Vous avez besoin d’aide ?

0800/30 030 – gratuit et anonyme 24h/24

Ou chat sur www.ecouteviolencesconjugales.be 

Actions sur le document
L’ADMINISTRATION COMMUNALE DE MANAGE VEILLE SUR VOS DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL !

Le 25 mai 2018, le Règlement Général sur la Protection des Données (à caractère personnel), le RGPD est entré en vigueur.

Ce règlement n’est pas une nouveauté en matière de protection des données, mais s’inscrit dans la continuité de la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée.

Le RGPD met l’accent sur la transparence et sur le contrôle des citoyens sur le traitement de leurs données à caractère personnel.

 

LE RGPD EN 5 POINTS

1. Les données à caractère personnel

Toute information relative à une personne physique qui peut être identifiée directement ou indirectement ( nom, prénom, adresse, numéro de téléphone, … ).

2. Le responsable de traitement

Le Collège communal, en tant que responsable de traitement, met la priorité sur la confidentialité de vos données. Pour ce faire, des mesures vont être mises en place afin d’assurer une plus grande confidentialité de vos données au sein de l’administration communale et leur protection.

3. Droits des citoyens

Dans la poursuite de la Loi sur la protection de la vie privée, le RGPD consacre vos droits concernant la protection de vos données à caractère personnel. Au sein de l’administration communale, des procédures d’exercice de vos droits sont en cours d’élaboration.

4. Délégué à la protection des données à caractère personnel

L’administration a désigné un délégué à la protection des données à caractère personnel (DPO). Le DPO a une mission d’information et de contrôle du respect du RGPD. Il s’assure que l’ensemble du personnel agit avec professionnalisme et confidentialité. Il est également la personne de contact pour répondre à vos questions quant à l’application du RGPD. Vous pouvez vous adresser à lui par mail à l’adresse suivante : dpo@manage-commune.be

5. Recours auprès de l'autorité de contrôle

Chaque citoyen peut introduire une réclamation auprès de l’Autorité de protection des données s’il considère que le traitement effectué sur les données à caractère personnel le concernant est en violation du RGPD.

« Février 2019 »
Février
LuMaMeJeVeSaDi
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728