Abeilles sur le toit ...

commune maya

Demande de documents

Télécharger gratuitement ces documents (Certificats de composition de ménage, de résidence principale, de nationalité belge, de vie, de cohabitation légale, de résidence en vue d'un mariage, de mode de sépulture et/ou rites, d'un électeur belge, extrait des registres) via le lien suivant :

http://www.ibz.rrn.fgov.be/fr/registre-national/mon-dossier/

 

Contactez-nous

Administration Communale de Manage 

Place Albert 1er,1 

7170 Manage 

Tél.: 064/51.82.11 

Fax.: 064/51.82.99 

info@manage-commune.be
 

 
 
 
 
 

Patrimoine architectural

Le patrimoine architectural de Manage se compose essentiellement d’églises et de bâtiments construits à l’époque de la prospérité des verreries, d’où l’appellation de « Cité du Verre ».

Ces grosses maisons sont communément appelées « châteaux ».

Parmi les différents châteaux présents sur l’entité, celui de l’Escaille occupe une place de choix dans l’histoire de Fayt-lez-Manage.

Une construction fortifiée et entourée d’eau existait au même endroit au XIVe siècle.

La gouache des célèbres albums du Prince de Croy nous en livre une représentation assez précise …

Bellecourt

- Eglise paroissiale Saint-Jean-Baptiste :  Datée de 1949 au portail, église néoclassique construite en briques selon les plans de l'architecte Carlier.

ieglise bellecourt.jpg

- Rue Paul Sauvenier, 7 :  Ferme en U construite principalement en briques et dont les bâtiments bordant la cour pavée remontent au XVIII e et XIX e siècles. L'ensemble peint en rose foncé est séparé de la voirie par un mur de briques.

paul sauvenier.jpg

- Ferme du Pachy, rue Royale

. Construite en 1922 à l’initiative de Léon Guinotte, ancien Bourgmestre de Bellecourt, cette ferme en U peinte en rose bénéficiait déjà d’aménagements modernes, malgré son apparent style ancien.

ferme pachy.jpg

Bois d'Haine

- Eglise paroissiale Saint-Jean-Baptiste

. Vaste édifice néogothique érigé en 1875 d'après les plans d'E. Tirou.

saint pierre.jpg

- Maison et tombe de Louise Lateau, rue Saint-Hubert

. Maison où est née et où est décédée Louise Lateau, la stigmatisée de Bois d'Haine.

En effet, la petite Louise Lateau fut l'objet de controverses passionnées à propos de phénomènes extraordinaires dont son corps et son esprit étaient le siège. Cette maison contient des souvenirs de sa vie et permet à travers la visite de découvrir la tombe où elle est enterrée.

louise lateau.jpg

- Place de l'Eglise, 17

. Presbytère enclos, fait de pierres et de briques, construit dans le troisième quart du XVIIIe siècle.

Dans le porche ouvrant sur le jardin clôturé, porte cochère à encadrement calcaire avec un arc en anse de panier et montants harpés. Petite toiture d'ardoises à croupes et cayeux sur console de bois et de pierre.

presbytere bdh.jpg

Fayt-lez-Manage

- Eglise paroissiale Saint-Gilles

. Construit principalement en briques suivant les plans des architectes Suys et Slaater, cet édifice néogothique est achevé en 1857.

saint gilles.jpg

- Eglise paroissiale Sainte-Barbe, rue Trigaux

. Petite église néogothique de l'architecte Sonneville, construite principalement en briques.

- Place Albert Ier, 3 à 22

. Ceinturant sur trois côtés la longue place plantée de tilleuls, ensemble de maisons néoclassiques du deuxième tiers du XIXe siècle.

- Avenue E. Herman, 148

. Ensemble en U d'allure néoclassique, dont les bâtiments construits en briques cimentées et pierres calcaires remontent au deuxième tiers du XIXe siècle.

herman 148.jpg

- Avenue E. Herman, 165

. Maison de deux niveaux et demi construite en briques et pierres calcaires dans la première moitié du XIXe siècle.

- Château de l'Escaille, rue de la Croyère, 19

. Jadis enclavée dans la seigneurie de Fayt, l'ancienne terre franche de l'Escaille, relevant du Brabant, est attestée au XIVe siècle.

Lié aux nombreuses vicissitudes des propriétaires successifs, le domaine passe en 1833 aux mains de l'industriel François-Isidore Dupont qui y apporta les principaux remaniements. Les derniers aménagements sont menés par Jules Carlier à partir de 1909.

croyère.jpg croyere2.jpg

- Château Deltenre, avenue E. Herman, 257 . Dans un parc double corps néoclassique à deux niveaux, édifié dans le deuxième tiers du XIXe siècle.

chateau deltenre.jpg

La Hestre

- Eglise paroissiale Saint-Pierre

. Edifice néogothique de 1880, construit principalement en brique suivant les plans de l'architecte Bonnet.

- Rue du Parc, 25

. Dans le Parc de Mariemont, proche des anciennes écuries, château d'eau désaffecté installé en 1867 à l'usage des jardins du domaine.

Manage

- Eglise paroissiale Saintes Catherine et Philomène

. Edifice en pierre calcaire construit de 1898 à 1900, suivant les plans de l'architecte Sonneville. Eglise de type basilical avec tour occidentale flanquée de deux ailes.

sainte catherine et philomene.jpg

- Eglise paroissiale Saint-Jean-Baptiste

. Construit principalement en briques, l'ensemble d'allure néogothique formé par l'église et le presbytère voisin a été érigé en 1905 selon les plans de l'architecte Jurion.

- Grand Rue, 77

. Ancienne brasserie Sainte-Catherine. Ensemble en L de la fin du XVIIIe siècle construit en briques.

- Ferme du Codène, rue de Soudremont

. Ensemble semi-clôturé, édifié en briques et pierres calcaires en 1767, agrandi et modifié au début du XXe siècle

ferme codene.jpg

- Ferme de la Courte au bois, chaussée de Nivelles, 44

. Exploitation agricole jadis dépendante du château voisin, dont les bâtiments en briques remontent, dans leur état actuel, à 1850 environ.

ferme courte au bois.jpg

- Château de la Courte au Bois ou château de Prelle, chaussée de Nivelles, 42 . Dans une vaste propriété, imposant édifice de style néoclassique bâti par Ferdinand Tiberghien en 1842.

- Château de Tyberchamps, rue de Tyberchamps, 12

. Connue depuis le Xe siècle, cette seigneurie est achetée en 1759 par Ignace-François-Joseph Charlé. Il y construisit le château et ses dépendances en 1761. Acquis en 1923 par Max Gilson, l'ensemble se voit modernisé et mis au goût du jour. A signaler que l'ancienne ferme du château, bâtie en contrebas, est également fort transformée.

chateau tyberchamps.jpg

Actions sur le document
L’ADMINISTRATION COMMUNALE DE MANAGE VEILLE SUR VOS DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL !

Le 25 mai 2018, le Règlement Général sur la Protection des Données (à caractère personnel), le RGPD est entré en vigueur.

Ce règlement n’est pas une nouveauté en matière de protection des données, mais s’inscrit dans la continuité de la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée.

Le RGPD met l’accent sur la transparence et sur le contrôle des citoyens sur le traitement de leurs données à caractère personnel.

 

LE RGPD EN 5 POINTS

1. Les données à caractère personnel

Toute information relative à une personne physique qui peut être identifiée directement ou indirectement ( nom, prénom, adresse, numéro de téléphone, … ).

2. Le responsable de traitement

Le Collège communal, en tant que responsable de traitement, met la priorité sur la confidentialité de vos données. Pour ce faire, des mesures vont être mises en place afin d’assurer une plus grande confidentialité de vos données au sein de l’administration communale et leur protection.

3. Droits des citoyens

Dans la poursuite de la Loi sur la protection de la vie privée, le RGPD consacre vos droits concernant la protection de vos données à caractère personnel. Au sein de l’administration communale, des procédures d’exercice de vos droits sont en cours d’élaboration.

4. Délégué à la protection des données à caractère personnel

L’administration a désigné un délégué à la protection des données à caractère personnel (DPO). Le DPO a une mission d’information et de contrôle du respect du RGPD. Il s’assure que l’ensemble du personnel agit avec professionnalisme et confidentialité. Il est également la personne de contact pour répondre à vos questions quant à l’application du RGPD. Vous pouvez vous adresser à lui par mail à l’adresse suivante : dpo@manage-commune.be

5. Recours auprès de l'autorité de contrôle

Chaque citoyen peut introduire une réclamation auprès de l’Autorité de protection des données s’il considère que le traitement effectué sur les données à caractère personnel le concernant est en violation du RGPD.

« Décembre 2018 »
Décembre
LuMaMeJeVeSaDi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31